Financement

Combien d'argent vous faut-il investir pour créer votre entreprise ? Beaucoup d'entrepreneurs ne prévoient pas assez large et se retrouvent « à sec » à mi-étape, soit parce que les affaires ne marchent pas aussi bien que prévu, soit parce qu'ils ont dû faire face à aléa. Vous devriez donc toujours prévoir un peu plus lors du financement.

Montant des fonds propres ?

Combien de fonds propres pouvez-vous investir dans votre projet ? Il est même possible que vous puissiez le financer entièrement par vos propres moyens, s'il s'agit d'aménager un petit bureau ou de créer une petite entreprise. Mais dans la plupart des cas, vous aurez besoin de capitaux extérieurs. Et pour cela aussi, des fonds propres sont généralement nécessaires. Car, d'une part, personne ne devrait dépendre à 100 pour cent de bailleurs de fonds extérieurs et, d'autre part, aucun bailleur de fonds ne consentira à vous donner de l'argent si vous n'êtes pas prêt à investir une somme convenable de votre argent dans votre projet. Si vos fonds propres ne suffisent pas pour la phase de démarrage et de lancement de votre entreprise, il vous faut trouver d'autres sources de financement. Le financement d'une création d'entreprise se compose généralement d'un prêt public subventionné, d'un prêt bancaire et des fonds propres de l'entrepreneur.

Quelles garanties ?

Tous les bailleurs de fonds souhaitent, bien entendu, se couvrir pour le cas où le débiteur ne serait pas en mesure de rembourser son crédit. Par conséquent, des garanties sont exigées pour les prêts bancaires. Il peut s'agir de voitures, de titres ou de biens immobiliers. Pour les prêts publics aussi, il est parfois nécessaire de donner des garanties à hauteur d’un certain pourcentage. Toutefois, il vous faut faire preuve de prudence en matière de garanties : le propre logement, dans lequel on habite, pourrait poser problème. Il en va de même pour les assurances-vie dont l'objectif est la prévoyance vieillesse.

Programmes d'aide

L'État fédéral, les Länder ainsi que l'Union européenne proposent des programmes d'aide qui visent à soutenir les créations d’entreprises et le travail indépendant. Il s'agit la plupart du temps de prêts. Les prêts bonifiés publics se caractérisent notamment par des taux d’intérêt favorables, des échéances longues et souvent une période exempte de remboursements, après laquelle vous devez commencer à rembourser.

Principaux programmes d'aide de l'État fédéral en faveur des créateurs d'entreprise :

Avec les prêts bonifiés publics Mon microcrédit [Mein Mikrokredit], prêt ERP pour la fondation d'entreprise [ERP-Kapital für Gründung] et fonds de démarrage [ERP-StartGeld] ainsi qu'avec une aide du micro-fonds mezzanine Allemagne [Mikromezzaninfonds Deutschland], vous pouvez financer des immobilisations corporelles et/ou des stocks et/ou un fonds d'exploitation. Pour les immobilisations corporelles, il s'agit d'actif immobilisé. Sont financés p. ex. des équipements, l'achat de biens immobiliers. Pour le fonds d'exploitation [Betriebsmitteln], il s'agit de l'actif circulant, c.-à-d. des dépenses courantes.

Quand soumettre votre demande ?

Il vous faut faire votre demande avant le début du projet et avant d'effectuer votre investissement. Par conséquent, vous ne devez pas signer de contrat d'achat, ni commander des marchandises ou faire appel à des services avant que votre financement ne soit garanti. La simple déclaration de l'activité n'a cependant pas d'incidence sur l'aide.

Où déposer votre demande ?

Une demande de Mon Microcrédit [Mein Mikrokredit] est à soumettre auprès d'un institut de microfinance.
Vous pouvez présenter une demande de fonds du micro-fonds mezzanine Allemagne [Mikromezzaninfonds Deutschland] auprès de la société de participation pour les PME (Mittelständische Beteiligungsgesellschaft) du Land dans lequel vous créez votre entreprise.
La demande de subvention à la création d'entreprise doit être déposée auprès de votre Agence pour l'Emploi [Agentur für Arbeit].

Les prêts ERP sont à demander auprès de votre banque, c.-à-d. la banque (caisse d'épargne) [Sparkasse] ou [Volks- und Raiffeisenbank], chez laquelle vous avez ou vous souhaitez établir votre compte commercial.

Quels documents apporter ?

  • Business plan et plan d'investissement
  • Prévisions de chiffres d'affaires et de rentabilité sur deux ans
  • Inventaire des dettes et du patrimoine
  • Curriculum vitae succinct
  • Plan d'investissement
  • Vue d'ensemble de vos garanties comme p. ex. biens immobiliers, voiture, machines ; votre banque décide de la valeur ou de la qualité intrinsèque des garanties fournies par vos soins.
  • Plan de trésorerie mensuel pour une année complète.

Pour plus d'informations, vous pouvez lire nos En­tretien avec la banque : ce qui est im­por­tant! (PDF, 62 KB).

Quels fonds propres sont nécessaires ?

En règle générale, il est conseillé de disposer d'au moins 20 pour cent des coûts éligibles.

À quoi servent les documents ?

Votre banque étudie votre besoin de crédit puis décide de transférer ou non votre demande à l'Institut de crédit pour la reconstruction [KfW], ou à l'institution d'aide du Land dans lequel vous allez créer votre entreprise.

De quelle manière reçoit-on l'aide ?

L'aide est affectée à un usage défini. Vous devez donc présenter à votre banque la facture ou la commande des investissements prévus. La somme correspondante sera ensuite virée sur votre compte professionnel.

Informations complémentaires et conseil :

Base de données des aides du BMWi

Ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie

Hotline Financement
Tél.: 03018 615-8000
du lundi au jeudi de 9h00 à 16h00, le vendredi de 9h00 à 12h00

Centre d'information du KfW

Tél.: 0800 539 9001 (numéro gratuit)
du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00

Zum Creative Commons Lizenzvertrag - öffnet sich in einem neuem Fenster

Der Artikeltext auf dieser Seite steht unter einer Creative Commons Namensnennung-Keine Bearbeitung 3.0 Deutschland Lizenz.